Umineko France

Forum de la communauté française des jeux When They Cry... de 07thExpansion et des Doujins games.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Equinoxe - stevenn33 au jardin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
ArcheRitt
Sorcier du Flood
Sorcier du Flood
avatar

Messages : 2800
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 17
Localisation : Méta-World

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Dim 22 Mar - 12:09

Mais siiii il faut au moins que tu lises le 9e chapitre (2e de la 2nd night) D:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Y8.fr
stevenn33
Tonton protecteur
Tonton protecteur
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Mer 25 Mar - 21:53

Spoiler:
 

Je ne m'attendais pas à le revoir celui-là. :hap:
Ca devait hélas être la seule chose qui m'a plu dans ce chapitre qui était tout aussi moyen que les précédents. D'abord c'était très court, et ensuite où ça nous mène ? PJ m'avait parlé de rebondissements spectaculaires, mais ce que je vois là c'est une histoire bâclée qui finit carrément en queue de poisson. Des que la révélation s'effectue, il ne faut pas plus d'une dizaine de pages avant que le chapitre se finisse, juste le temps de dessiner une morale à l'histoire.
Si seulement c'était compensé par le fait que ces petits chapitres se suivent... Bon, je suppose que la seconde partie reprend les personnages étudiés, sinon ce serait vraiment du gâchis.

Et pourtant je ne suis pas insensible aux histoires de victimes scolaires, je veux dire, Carrie a pendant longtemps été mon film favori et reste encore l'un de mes préférés. Mais là à vouloir être trop sombre, cela en perd de sa finesse et les histoires me paraissent vraiment inintéressantes... Il faudrait développer bien plus la personnalité de la victime, ce que Ryu ne sait que trop bien faire pourtant. Pas juste en faire de pauvres victimes perdues.
Une visual novel entière sur le parcours d'une victime scolaire, c'est ça qu'ils auraient du faire je pense.

Enfin tant mieux si Higanbana a trouvé son public. Ce n'est pas du tout pour moi, mais bon... je ne devais pas m'attendre à trouver quelque chose d'aussi développé que les deux grandes VN aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArcheRitt
Sorcier du Flood
Sorcier du Flood
avatar

Messages : 2800
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 17
Localisation : Méta-World

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Jeu 26 Mar - 1:17

Pas développé ? Non mais ...... P'tit Joueur je suis désolé mais je commence à douter de ta trad D:

Non plus sérieusement, ce chapitre avait pas grand chose de particulier mais on retrouve effectivement certains persos des chapitres précédents dans la second night.

Et je pense que les victimes de persécution voient la vie en noire comme le montre l'aspect "ombre et lumière" #Calogero

En attendant, tu devrais au moins lire jusqu'à l'épisode 2 de la second night car il est trèèèèèès bien (oui y en a un autre qui suit l'épisode 7, un autre qui "suit" celui là)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Y8.fr
stevenn33
Tonton protecteur
Tonton protecteur
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Jeu 26 Mar - 1:35

Honnêtement, je pense que chaque histoire devrait durer autant de temps qu'un tome d'Higurashi Arc Question (10-15H). Mais après si vous vous souvenez, j'ai dit que je trouvais déjà trop court le premier tome d'Higurashi et qu'on passait trop facilement d'une partie à l'autre. Du coup à peine 2H pour raconter toute une histoire, je les vois vite passer.

Je ne sais pas... on a tendance à trop les représenter en tant que victime alors qu'ils sont comme vous et moi au fond. Ils ont leur vie eux aussi, et ils ne font pas que broyer du noir. Au collège j'étais ami avec un gars qui se faisait rejeter d'un peu partout car il n'était pas très cool. Et il s'en foutait complètement, ça l'arrangeait même et à côté de ça il était ami avec pas mal d'adultes.
Avec la montée d'Internet en plus les victimes ont tendance à y trouver refuge et à établir des liens dans les réseaux sociaux et tout. J'ai moi-même été comme cela pendant un temps, et j'étais loin d'être malheureux (les IRL sont les meilleures choses que j'ai faite dans ma vie d'internaute).

Je laisserais alors une toute petite chance, on ne sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P'tit joueur
Meuble
Meuble
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 01/09/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Jeu 26 Mar - 13:34

Pour information, Steven33 me fait toujours part de ses corrections par MP. Smile Comme toujours, c'est vraiment très bien fait. À ce point là, Stevenn fait partie intégrante de l'équipe de traduction d'Higanbana. Je vais faire une compilation ce week-end pour une (vrai) sortie avant dimanche soir.

ArcheRitt a écrit:
P'tit Joueur je suis désolé mais je commence à douter de ta trad D:

Tu n'es pas le seul, Arche ! Sad

stevenn33 a écrit:
Je ne sais pas... on a tendance à trop les représenter en tant que victime alors qu'ils sont comme vous et moi au fond. Ils ont leur vie eux aussi, et ils ne font pas que broyer du noir.

Peut-être est-ce là le fond du problème. J'ai connu des gens à qui Higanbana ne faisait aucun effet, pour la simple raison qu'ils n'étaient pas capable de se mettre dans la peau des personnages. Non pas que ces gens étaient particulièrement méchant, ou sociopathe, mais parce qu'ils avaient vécu une scolarité tout à fait ordinaire et avaient du mal à imaginer une scolarité qui puisse être vécu autrement.

Je ne dis pas que c'est le cas, ici. Cependant, je pense que pour comprendre jusqu'à quel point le harcèlement peut aller, ou quel point un enfant peut être malheureux, il faut l'avoir vécu, ou connaitre quelqu'un qui l'a vécu. Pour quelqu'un d'absolument heureux, une dépression doit sembler quelque chose d'irréaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArcheRitt
Sorcier du Flood
Sorcier du Flood
avatar

Messages : 2800
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 17
Localisation : Méta-World

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Jeu 26 Mar - 18:47

Ce qui est très bien c'est que les personnages tirent profits de leurs expériences, comme toutes mauvaises expériences, ça peut faire du mal mais y a toujours quelque chose de bénéfique à ça.

Je rigolais P'tit Joueur hein ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Y8.fr
stevenn33
Tonton protecteur
Tonton protecteur
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Jeu 26 Mar - 19:36

Je ne considère pas ma correction comme très importante... Je ne corrige que quelques broutilles de temps en temps et parfois de manière peu convaincante. Et le fait que je n'aime pas l'oeuvre n'arrange pas les choses. Enfin, j'améliore un peu mon français donc c'est toujours bon à prendre.

Développer la personnalité de la victime est ce qui m'intéresserais le plus, mais surtout ne pas juste en faire une victime. On a eu des moments durs, mais ce n'est pas pour autant qu'on pleurait chaque soir en rentrant de l'école... (magnifique, ça pourrait faire les textes d'un rap décent).
Et justement, je retourne le jugement : Ryu a-t-il eu des problèmes scolaires lui-aussi, ou interprète-t-il seulement le problème des enfants qu'il a eu ?


Dernière édition par stevenn33 le Dim 31 Jan - 16:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArcheRitt
Sorcier du Flood
Sorcier du Flood
avatar

Messages : 2800
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 17
Localisation : Méta-World

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Jeu 26 Mar - 20:28

En fait je pense qu'il a eu lui même des problème mais ma théorie va certainement rester à jamais cacher dans la catbox de son âme. Enfin pour moi en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Y8.fr
stevenn33
Tonton protecteur
Tonton protecteur
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Ven 27 Mar - 23:52

Tiens, pour citer une oeuvre qui a parfaitement compris pour moi comment sont les victimes scolaires, je conseillerais fortement la série Freaks & Geeks. D'abord parce que je kiffe cette série, ensuite car elle est intelligemment construite dans cette façon de faire une série dramatique qui reste drôle et très touchante.
Bref dans cette série il y a notamment 3 geeks qui se font rejeter de partout au collège. Et ils en souffrent particulièrement, pourtant la série a l'intelligence de ne pas en faire des victimes et de montrer leurs souffrances dans les moments les plus subtils. Au-delà, ils forment avant tout une bande de pote qui se moque bien de leur réputation et qui préfèrent s'éclater plutôt que de broyer du noir.
Il y a une scène que j'adore ou un des geeks demande à une belle fille ce que ça fait d'être populaire, pour prétendre ensuite que les gens sont plus gentil avec quelqu'un de populaire puisque personne n'est sympa avec lui. La fille éclate de rire et lui dit que ce n'est pas vrai, qu'elle passe son temps à le voir heureux à rigoler, ce à quoi le geek acquiesce avec un grand sourire. Ca ne paraît rien dit comme ça, mais je trouve cette discussion très évocatrice selon moi de la situation des victimes scolaires. Ils souffrent comme tout le monde, mais ils sont aussi suffisamment intelligents pour faire en sorte que cela ne leur gâche pas leur vie. Pour moi, les seuls gens qui souffrent véritablement, ce sont toutes ces personnes très agaçantes qui passent leur temps à relater leurs problèmes aux autres comme s'ils étaient le centre du monde. Ces personnes se sentent très seules en grande partie par leur faute, et je les plains.
Tout ça pour dire que je ne peux que recommander cette série qui est vraiment excellente. C'est court en plus, et tout ceux à qui je l'ai conseillé et qui l'ont vu n'en sont pas ressorti déçu.

Bon et à côté, Higanbana. Je viens de rencontrer le personnage principal du chapitre 5, sa présentation était horrible... Alors on dit que ces camarades l'ignorent complètement, pourtant ils n'hésitent pas à lui faire subir régulièrement quelques sévices... Paye ton contresens. C'est comme lorsque la salle de classe s'extasie après avoir vu tout le sang des lapins, je ne trouve pas du tout cette réaction crédible. Je ne sais pas trop quel âge ont les protagonistes d'Higanbana, mais on peut le situer autour du collège. A cette époque nous sommes souvent des grandes gueules devant nos premiers films gore, mais la vérité est bien autre quand on est confronté pour la première fois face à une véritable violence.
Bon après, IAM l'a si bien dit : "Les générations prochaines seront pires que nous" et c'est vrai que la violence a tendance à se banaliser avec le temps. J'imagine surtout qu'Higanbana décrit la situation des écoles banlieusardes ou la violence s'est fortement accrue. Enfin je ne sais pas trop, en tout cas l'école d'Higanbana n'a pas été la mienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArcheRitt
Sorcier du Flood
Sorcier du Flood
avatar

Messages : 2800
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 17
Localisation : Méta-World

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Sam 28 Mar - 1:01

J'pense qu'il y a des différences entres les générations alors.
Mais quand on est bien persécuté on ressent la différence. Mais ce qui est bon à tiré c'est après tout ce qui est arrivé, on peut apprécié du temps ou l'on est heureux albino
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Y8.fr
stevenn33
Tonton protecteur
Tonton protecteur
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Dim 29 Mar - 0:24

Je viens de lire la scène Hikaru face à Marie. Quel cassos ce héros.
Où est donc passé le talent de Ryu pour écrire de telles scènes. Quand Keiichi insultait Mion dans le tome 3 d'Higurashi, c'était surpuissant. Pareil quand Eva insultait Natsuhi dans l'EP1 d'Umineko. Mais là je ne ressens pas le truc, genre le héros qui pète les plombs en 2-2.
En fait je pense que ce que je préférais dans les deux grandes VN, c'était ce jeu des personnages. Cette façon qu'avait Ryu de passer son temps à nous faire découvrir de nouvelles facettes dans chaque personnage, de les détester puis de les adorer pour ensuite les haïr encore plus et ainsi de suite. Dans Higanbana si je ne peux pas aimer ces héros c'est car il manque tout ce jeu, ils se contentent de rester de simples victimes torturées, et ils ne sourissent jamais. Merde, le genre emo, ça ne se réduit pas à ça quand même.
Mais je sais que les gens aiment ce genre de personnage, en fait ça me rappelle le héros de l'animé Evangelion, Shinji quelque chose. J'ai vraiment détesté cet animé et Shinji est l'une des plus grosses loques humaines que j'ai pus voir de toute ma vie. Jamais un sourire, toujours triste, give me a gun ! Mais certains adorent ce personnage car ils le trouvent très humain dans toute sa vulnérabilité, dans le fait qu'il n'a rien d'un héros vaillant et grand. Grand bien leur en fasse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArcheRitt
Sorcier du Flood
Sorcier du Flood
avatar

Messages : 2800
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 17
Localisation : Méta-World

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Dim 29 Mar - 0:29

Ils ne sont pas tous comme ça :<

J'ai pas grand chose à dire d'autre à part que je comprend pas pourquoi pour vous visual novel c'est féminin. Moi je dis un VN, car en français on dit UN Roman et la traduction serait Un Roman Sonore m'enfin c'n'est qu'un détail
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Y8.fr
stevenn33
Tonton protecteur
Tonton protecteur
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Dim 29 Mar - 0:47

Je pense que ces héros ne sont pas intéressants à étudier. Ils me désespèrent plus qu'autre chose, surtout qu'on a tendance à en rajouter une couche pour les rendre encore plus malheureux.
A côté, un personnage comme Ange qui ne sourit jamais est 100 fois plus intéressant dans tout son cynisme et son intelligence, + le fait qu'elle fasse resurgir ses émotions dans les meilleurs moments. Ahhh, Ange. I love you

Ahha, mais on pourrait dire aussi "nouvelle visuelle" ! Smile Je préfère le féminin car c'est plus joli avec.^-^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArcheRitt
Sorcier du Flood
Sorcier du Flood
avatar

Messages : 2800
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 17
Localisation : Méta-World

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Dim 29 Mar - 1:41

Tu dis aussi une vn pour Higurashi, or ce sont plus des tomes que des nouvelles !

CHECKMATE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Y8.fr
P'tit joueur
Meuble
Meuble
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 01/09/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Dim 29 Mar - 16:32

Au contraire, je trouve la scène des lapins incroyablement crédible. En cinquième, nous avions trouvé un pigeon mourant dans la cour de récréation. L'attroupement général d'enfants surexcités faisant semblant de trouver cela horrible, mais en fait complètement fasciné, a compté la majeur partie de la classe. De la même façon, l'archétype de l'enfant détesté, ignoré, et brimé est un archétype qu'on retrouve quasiment dans toutes les classes. J'ai connu ma part d'enfants harcelés. La faute ne revenait évidemment pas toujours entièrement à ses camarades (et c'est la morale du chapitre 5, la victime n'est pas toujours innocente), mais de la sixième à la troisième, il y avait à coup sûr un enfant qui occupait cette place.

Le collège est justement le moment dans leurs vies où les enfants peuvent être les plus méchants. Avant, ils ne sont pas assez grand pour faire preuve de méchanceté considéré (quoi qu'ils peuvent faire preuve de violence innocente) - après, leur conscience se forme.

Le harcèlement peut d'ailleurs avoir un effet durable sur la personnalité d'un enfant, souvent en mal. Un enfant harcelé peut se dire qu'adopter une attitude froide et haineuse envers le monde est le seul moyen de se protéger et/ou se retrancher derrière sa prétendue intelligence, supériorité, ou connaissance supérieure. Là encore, la caractérisation de Ryukishi est quasiment sans faute.

Edit: En pleine correction. Pour l'instant, j'ai accepté sans réserve la majorité des corrections de Steven33. C'est un excellent travail ! Une sortie se fera probablement en fin de journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stevenn33
Tonton protecteur
Tonton protecteur
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Dim 29 Mar - 18:30

C'est dingue mais je n'ai vraiment pas l'impression d'avoir vécu le même collège que vous. Pourtant il était public, mais de tous les "marginaux" que j'ai rencontré (et dieu sait que j'étais l'un d'entre eux), aucun n'était désespéré au point de s'écarter des autres, ça pouvait même être les autres qui venaient vers eux. Et la victime de ma classe avec lequel j'étais proche dont j'ai déjà parlé, si elle était toujours seul en classe, ce n'est pas pour autant qu'elle était associable.
Pour moi, se basant sur ma propre expérience et celle des autres, la vision de ces personnes est trop impartiale. En particulier sur leur solitude et le comportement des autres à leur égard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P'tit joueur
Meuble
Meuble
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 01/09/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Dim 29 Mar - 23:18

steven33 a écrit:
Et la victime de ma classe avec lequel j'étais proche dont j'ai déjà parlé, si elle était toujours seul en classe, ce n'est pas pour autant qu'elle était associable.

A cet âge, il est très dur d'avoir la vue assez clair pour admettre qu'on souffre de ne pas avoir d'amis. Passé un certains stages, beaucoup d'enfants victimisés sont dans un sorte de dénis: il n'y a pas de problèmes. Je ne veux pas avoir d'amis. De toute façon ça ne sert à rien. Et je suis meilleur qu'eux. Beaucoup souffrent de ne pas avoir d'amis, mais aucun ne l'avouerait ouvertement. L'avouer nécessite une maturité qu'ils n'ont pas, par définition.

Évidemment, une vie est toujours plus complexe qu'il n'y parait. Quelqu'un n'est jamais entièrement dans la position du souffre douleur. Mais justement, dans le chapitre 5 nous avons un personnage qui est beaucoup plus complexe que simplement un souffre-douleur: c'est aussi un garçon brillant, adoré de son professeur, qui essaye de faire de son mieux pour aider les autres, paraît incroyablement arrogant ce faisant, et est ignoré/détesté par une minorité de sa classe. Ce genre de chose est incroyablement courant. C'est presque un template. Si tu prends une classe de 6e au hasard dans Paris, je dirais que tu as une bonne chance de tomber sur un enfant qui colle à cette description.

Je pense aussi qu'il faut faire une distinction entre une personne qui est ignorée, une personne qui est détestée, et une personne qui est harcelée. Il y a plusieurs degrés. Avant d'être harcelé, un enfant peut être simplement ignoré par sa classe. Vient ensuite le harcèlement, car il toujours plus simple de s'attaquer à ceux qui sortent du troupeau. Les prédateurs sentent ce genre de chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stevenn33
Tonton protecteur
Tonton protecteur
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Lun 30 Mar - 0:54

Je pense qu'elle en souffrait, dans nos nombreuses discussions elle semblait émettre un peu de jalousie à mon égard. Mais ce que je veux dire, ce n'est pas pour autant qu'elle était seule au monde et désespérée. Elle faisait comme elle peut pour trouver des amis au école, et quand cela n'a plus suffit, elle s'est réfugié vers le net et les jeux vidéos ou elle a eu des contacts avec de nombreuses personnes qui l'ont soutenu. J'ai eu cette période aussi, et elle n'était pas néfaste contrairement à ce que les gens ont tendance à dire.

Vraiment, c'est trop impartial. Oui on souffre, non on ne fait pas que pleurer sur notre sort. On n'est peut-être pas encore mature pour se remettre en cause, mais on essaye quand même d'aller de l'avant.
Cela dit je suis d'accord. Certaines personnes restent seuls entièrement par leur faute. Sous prétexte que le monde ne veut pas d'eux ils se réfugient dans leur carapace et refusent d'aller de l'avant. J'imagine que c'est le fait d'avoir envie de leur crier "Bouge-toi ! Le monde est bleu !" qui me fait désespérer à chaque fois que je vois ce genre de personne.

Ps : Un template ? Qu'est-ce que c'est ?^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stevenn33
Tonton protecteur
Tonton protecteur
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Lun 30 Mar - 23:46

Bon, c'était un peu mieux. La transformation des bourreaux en lapins, leurs apitoiements puis leur exécution mettait mal à l'aise et m'a rappelé certaines histoires d'horreurs bien faites que j'ai pus lire.
Le tome a eu cette fois l'intelligence de ne pas s'arrêter là pour nous mettre dans la peau de ce personnage particulièrement antipathique. Mais ça va, ce n'est évidemment pas ce que j'aime, mais c'est bien fait. Un peu comme la saloperie de Keiichi dans les premiers tomes d'Higurashi, il faut un certain talent pour réussir à vous faire haïr certains personnages. Et j'ai envie de les taper alors j'imagine que c'est réussi.
Bon en même temps, je préfère quand on vous fait haïr un personnage que vous ne pouvez en même temps qu'adorer. J'imagine qu'Higanbana se veut plus réaliste que ses prédécesseurs, ce qui est présent rien que sur la patte graphique et son gris omniprésent. Sad.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArcheRitt
Sorcier du Flood
Sorcier du Flood
avatar

Messages : 2800
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 17
Localisation : Méta-World

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Mar 31 Mar - 16:00

Hey faut pas non plus être trop manichéen, c'est mauvais pour la personnalité mais aussi utile !
P'tit Joueur a écrit:

Un enfant harcelé peut se dire qu'adopter une attitude froide et haineuse envers le monde est le seul moyen de se protéger et/ou se retrancher derrière sa prétendue intelligence, supériorité, ou connaissance supérieure.

<.<
Je suis - un peu - mysanthrope (et altruiste, comment ça, ça ne va pas ensemble) et je correspond au reste, c'est durable effectivement apparemment ahahah

Stevenn : Les humains sont tous les memes et les actions sont toujours répétées, surtout dans ce genre situation.

Un template : un modèle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Y8.fr
stevenn33
Tonton protecteur
Tonton protecteur
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Mar 31 Mar - 18:11

Je ne suis pas d'accord.^^ C'est trop simple de s'arrêter là, trop radical.

Woaw, c'est quoi cette fin. La dernière chute était assez... inattendue. Pas de happy end pour Hikaru, c'est assez triste mais pas si mal que ça, très crue. Dans la même veine je peux recommander le roman La Photo qui tue d'Anthony Horowitz. Pas de la grande littérature mais l'auteur avait cette manière de réussir à nous mettre mal à l'aise en mélangeant réalité et fantaisie et nous proposait des fins aussi glaciales que celle-ci. J'y pense assez souvent en lisant Higanbana.
C'était dur comme fin de chapitre en tout cas. Une certaine perversion sadique à inciter sur la violence des événements qui me dégoûte assez, mais ça ne regarde que moi. Je suis un peu déçu par contre, j'ai vraiment cru que Higanbana allait perdre un moment et que l'histoire allait évoluer vers quelque chose de nouveau. Mais c'était trop demander, dommage. D'ailleurs aparté tant que j'y suis, mais c'est un point que j'adore dans Umineko, cette manière spectaculaire d'arriver à évoluer considérablement d'épisode en épisode en restant pourtant sur le même schéma scénaristique. Putain c'est trop puissant n'empêche, surtout les 4 premiers mon dieu !! Quelque chose que Higurashi n'a pas réussi aussi bien, enfin sur la première partie surtout.

Bon c'est pas tout, mais Stevenn : 5 ; Higanbana : 2 ! Ahah, je vais finir par y arriver !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stevenn33
Tonton protecteur
Tonton protecteur
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Jeu 2 Avr - 20:06

Je débute le chapitre 6 et rebelote. Toujours cette impression que Ryu en fait beaucoup trop dans le dramatique, qu’il cherche à accentuer certains points pour bien faire comprendre son message. Par exemple, bon je ne sais pas encore qui elle est vraiment, mais je suis sûr que cette fille est du genre à se dire qu’elle est heureuse tous les jours pour qu’on se rende compte ensuite qu’elle ne se dit ça que pour se rassurer, et que ça ne marche qu’à moitié, et hop que j’enchaîne les révélations une par une. Un peu comme Yasu en fait, à voir maintenant s’il est capable de développer cela aussi bien. Ce qui était intéressant avec Yasu, c’était que Ryu n’essayait pas d’appuyer sur ses plaies, et que c’était les personnes qui l’entourait qui la faisait souffrir mais indirectement. Et nous aussi lecteurs, piégés par ces apparences, nous en venons également à participer à sa souffrance. Umineko, quelle réussite. Crying or Very sad
Bref laissons sa chance à cette fille, après tout elle a l’air d’avoir quelques amis comme le personnage du chapitre 2, et ça me plait. Par contre je suis désolé, mais je n’arrive pas à comprendre comment des élèves peuvent rire face à l’humiliation de leurs camarades. « Les générations prochaines seront pires que nous » oui, oui, oui. D’accord. Cependant, les violences physiques du prof sur ces élèves qui sont d'ailleurs interdites chez nous (mais au Japon je ne dis pas alors passons) ont pour but avant tout de faire régner un climat de terreur dans la classe, les enfants devraient être avant tout apeuré plutôt que d’éclater de rire en voyant la face de leur camarades (aussi ridicule soit-elle), le risque que cela leur arrive un jour ou l’autre aussi… « Same old suit since 1962 ».

Sinon total HS mais j’ai regardé Higanbana (Fleurs d’équinoxe) de Yasujirō Ozu (1958) que je trainais depuis le début de mon aventure ici (même si le film n’a rien à voir avec la VN), et c’est vraiment un film superbe. Je ferais volontiers une critique détaillée du film mais ce n’est pas le lieu pour, alors ce que je peux dire c’est que le cinéma japonais peut être fier d’avoir quelqu’un comme Ozu. Même si c’est le premier film du réal que je vois, je suis sûr que c’est un cinéma qui pourrait beaucoup me plaire dans cet art de faire quelque chose de beau et humain en utilisant le minimum possible (il n’y a par exemple que des plans fixes, comme si c’était une suite de tableaux). Un cinéma qui se ressent avant tout, pas toujours facile d’entrer dedans je dirais, mais ça mérite qu’on s’y attarde un jour ou l’autre.
Décidément, les années 50 ont vu l’émergence de grands cinéastes japonais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArcheRitt
Sorcier du Flood
Sorcier du Flood
avatar

Messages : 2800
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 17
Localisation : Méta-World

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Jeu 2 Avr - 21:42

Hmm ce tome est comme un "Pour tuer le temps" mais pour Higanbana je trouve ahah

Je l'aime bien celle là, elle détend bien :D


Au fait je viens de mettre sur Youtube une vidéo, c'est un BGM de When the Seacats cry !


Not bad huh ?

Au fait, j'ai fini mon EpX... Je sais pas si je devrais le poster maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Y8.fr
P'tit joueur
Meuble
Meuble
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 01/09/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Dim 12 Avr - 13:47

Je suis (à nouveau, encore) en train d'intégrer les changements souhaités par stevenn33. C'est (à nouveau, encore) très bien. Smile

J'ai l'intention de tout sortir cela en bundle dès qu'il aura fini le chapitre 7, histoire d'avoir une base saine et propre. L'impulsion à donner au projet une fois que cette phase là sera finie est encore en réflexion, mais il y aura probablement une sortie définitive quelque part plus loin.

Je suis encore très pris en ce moment, donc je réponds souvent avec un peu de retard. N'ayez aucune inquiétude, je reste là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArcheRitt
Sorcier du Flood
Sorcier du Flood
avatar

Messages : 2800
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 17
Localisation : Méta-World

MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   Dim 12 Avr - 14:12

J'ai rip Higanbana, tu voudras les sprites et background P'tit Joueur ? Enfin tu les a peut-être déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Y8.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Equinoxe - stevenn33 au jardin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Equinoxe - stevenn33 au jardin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La furie arrive au Jardin radieux (Libre)
» [ HORDE] Le Jardin des Cinaedes
» La catapulte au début... (le jardin perdu du senseï)
» Le Jardin
» Les Carottes au Jardin Fil Santé Jeunes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Umineko France :: Autres oeuvres de 07thExpansion ou Ryukishi07 :: Higanbana No Saku Yoru Ni :: Higanbana No Saku Yoru Ni (Visual Novel) :: Higanbana No Saku Yoru Ni - First Night-
Sauter vers: