Umineko France

Forum de la communauté française des jeux When They Cry... de 07thExpansion et des Doujins games.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Test : votre classement des tomes

Aller en bas 
AuteurMessage
Lyendith
Ami de longue date
Ami de longue date
avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Test : votre classement des tomes   Mer 30 Jan - 14:27

Voilà, je lance ce… sondage ? Pour alimenter un test sur un autre forum, pour savoir quels sont les arcs généralement considérés les meilleurs et les moins bons dans Higurashi. study Si vous avez lu les romans sonores (ou même seulement l'anime, mais ça change un peu la perception), classez les tomes de la série par ordre de préférence (en évitant si possible les "ex-æquo") de 1 à 8. Vous pouvez en expliquer la raison si vous voulez. Surprised

PS : je n'ai pas besoin de le préciser je pense, mais c'est un sondage pour ceux qui ont lu/vu la série en entier, donc si vous n'avez pas fini y aura forcément des spoils. Vous êtes prévenu.

Je vous mets mon classement tant qu'à faire.

1. Tsumihoroboshi (Le Purgatoire): Inégalé en terme d'intensité La description du syndrome de Rena m'a littéralement donné des démangeaisons au cou et aux coudes. J'ai pleuré pour de vrai pendant la scène de la confession. Et l'interaction entre Rena et Keiichi dans cet arc est vraiment émouvante. "Samayoi kotoba ha ten ni michibikare" et "Birth and death" m'ont achevé. Et puis, changer progressivement la couleur du texte de Rena était une idée géniale ; et un peu ironique quand on sait que dans Umineko le rouge est la "couleur de la vérité" cyclops
2. Meakashi (La Détective): La chute de Shion était horrible et haletante à la fois. Et pourtant j'ai pleuré pour elle à la fin. On ne peut que se demander comme elle "comment ça a pu finir ainsi ?" Et encore une fois, les musiques… surtout que c'est l'arc où elles deviennent vraiment mémorables. "Paranoia Dépressive" et "Festival" restent les ziks les plus flippantes de la série, Umineko inclus. Et puis y a la scène du suicide de Rika… j'en ai presque perdu l'appétit…
3. Minagoroshi (La Solution finale): Mémorable pour la grosse lueur d'espoir qu'il fait miroiter, et pour deux passages en particulier : Keiichi qui convainc Oryō et le meurtre de la bande. Dans ce dernier, on sait que ça va mal finir, mais on continue d'espérer. Et ce qui rend la scène terrifiante, c'est qu'ils ne meurent pas lentement avec toute une mise en scène. Non, c'est un meurtre froid, sans émotion et instantané. Une pression sur la gâchette, et c'est le silence. Brr.
4. Tatarigoroshi (Malédiction meurtrière): Mon arc question préféré, où la folie et l'incompréhension sont à leur apogée. Je suis juste un peu sceptique sur la stupidité de Mion et Rena à la fin et le nombre hallucinant de coïncidence après le meurtre de Teppei. C'est plus de la poisse à ce niveau-là, c'est vraiment une malédiction !
5. Watanagashi (La Purification du coton): Un peu moins intense peut-être. Mais ça a quand même été la première fois qu'une histoire m'a vraiment fait flipper. Je l'ai vu d'abord en anime, et le rire de Mion quand elle abat le marteau me donne encore des cauchemars.
6. Onikakushi (Enlevé par les démons): Bon, c'était le premier arc, le style de l'auteur était pas totalement affiné et il est un peu lent à démarrer. Mais l'ambiance de paranoïa et de folie marchaient déjà super bien.
7. Matsuribayashi (Les Réjouissances) (note: je considère que l'arc commence après la partie "puzzle"). L'arc est pas si mal en lui-même, et y a un tas de scène excellentes, mais sans le mystère et la tension bah, il manque quelque chose quand même. Et l'épilogue est décevant. Trop classique.
8. Himatsubushi (Pour tuer le temps): Bon, c'est un arc bonus très court, mais il est quand même un peu chiant à lire. Principalement à cause d'Akasaka, vu que c'est un des rares personnages de "When They Cry" qui me fait ni chaud ni froid. Je le trouve… plat. J'ai été un peu surpris d'apprendre que son doubleur est le même que celui de Battler d'ailleurs.


−−−−−−−−

Voyons donc quel est l'avis général sur ce forum… study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheGuraGuraMan
Amoureux
Amoureux
avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 24
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Test : votre classement des tomes   Jeu 31 Jan - 18:32

Bon allez BEATOGIOGIOOOOO

1. Tumihoroboshi: On est d'accord, c'est tout simplement le meilleur, l'intrigue est intéressante, les scènes très réussies (la confessions et la bataille finale) et on ne s'ennuie vraiment pas. Le best du best.
2. Tatarigoroshi: Dans les arcs principaux (si on exclue les nouveaux de Matsuri et Kizuna je veux dire), c'est clairement le plus terrible. Très bien mis en scène, la folie y est à son apogée, en comparaison aux deux premiers qui semblent presques softs. Et la fin...
3. Minagoroshi: Un tome très réussi, dur à croire que la partie du sauvetage de Satoko pouvait être aussi excitante si on compare à l'Anime qui est plat comme la poitrine de Rika (sorry hein), même si d'un autre côté c'est le cas pour 80% des scènes. L'avant dernière scène est horrible mais tellement bien mise en scène, on a quelques persos secondaires mis en avant, et, selon moi, la partie finale avec la destruction d'Hinamizawa est la plus triste de la série, j'était au bord des larmes vers la fin, la musique n'arrangeait rien.
4. Matsuribayashi: Eh si, quatrième place tout de même ! Ce tome reste très intéressant selon moi pour quelques raisons : HANYÛ !! On la voit vraiment prendre part à l'action, et tout les persos secondaires ont droit à une scène epic, et Satoko a aussi eu droit à ses moments de gloire, nottament contre le Amakuza Yamainu. Et puis Le Maid in Heavende Irie, Le poing anti-char de Akasaka, la locomotive de Tomitake, le Shotgun de Kasai, la partie epic de Oishi avec le gars de Tokyo... La branlée magistrale des Yamainu, Okonogi qui reste un personnage assez intéressant est lui aussi mis en avant? Non sérieusement, palme d'or, c'est du fan service à ce niveau-là, Je l'ai mis en 4, mais il a largement de quoi passer deux ou trois.

Quand au reste, sincèrement je sais pas trop, Onikakushi en cinquième peut être.
Petite remarque, j'ai pas lu en entier Himatsubushi et Meakashi, je ne peux donc pas vraiment me prononcer sur ces deux là, mais ils restent très bons en version manga, entre la partie de Mahjong et la fin tragique de Shion... Pour Watanagashi, je l'aime bien quand même, certaines parties étaient réussi, mais je le classerai plutôt vers la fin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.lesanglotdescigalespatchhd.wikia.com/wiki/Wiki_Le_sang
stevenn33
Tonton protecteur
Tonton protecteur
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Re: Test : votre classement des tomes   Dim 1 Fév - 1:05

(Dans l’ordre décroissant car c’est plus amusant)

8 – Les Réjouissances : S’il répond aux dernières questions, le dernier tome en plus de très mal s’y prendre était plus que dispensable. Il aurait fallu davantage mettre en avant le village d’Hinamizawa et ses habitants pour conclure l’œuvre en beauté.
Néanmoins on a quand même eu de très bonnes scènes d’actions. Pas les meilleures cependant, ni les meilleures pour conclure, mais suffisant pour me faire baver devant mon PC.
C’est donc un tome moyen, et surtout une très mauvaise conclusion.

7 – Enlevé par les Démons : Je reprocherais à ce tome, et aux deux suivants, de trop prendre la route « Scènes de vie ou tout va bien » à « Scènes de mystère et paranoïa ou tout va de mal en pis ». La coupure était brusque pour celui-là en plus, Kei rejetant bien trop vite ses amies sans avoir pris la peine d’y réfléchir. J’aime quand même bien cette descente de Kei dans la paranoïa la plus profonde, et si les scènes de vie m’ont directement fait prendre d’affection pour le groupe, celles ou Kei les rejette une par une en furent tout aussi douloureux…
En guise d’introduction ça nous met certes directement dans l’ambiance, mais on aurait pu faire mieux quitte à allonger carrément le tome d’une dizaine d’heures.

6 – La purification du coton : Même s’il contient ma partie préférée du premier arc, à savoir toute la première partie ou le jeu des sœurs est prodigieusement exécuté de sorte de réussir à nous faire douter jusqu’au bout de ce qu’il en est véritablement, le tome s’engouffre ensuite dans les réflexions étouffantes de Kei qui, non seulement de tourner autour du pot sans trouver une seule réponse, sont vraiment lentes. Il faudra carrément que Rena vienne en aide à Kei pour que celui-ci décide enfin à se diriger vers les Sonozaki.
En même temps c’est le tome qui m’a fait découvrir celle qui restera mon personnage préféré et adoré : Mion. Et c’est malheureusement cela que je reproche à ce tome : Après l'avoir placé au devant de la scène sur toute la première partie, elle s’éclipse sur toute la seconde pour ne réapparaître véritablement qu’à la fin. Ça m’a particulièrement déçu même si la fin était quand même très réussie, pleine d’émotion et de tension.
Et puis après tout, sans ce tome le cinquième ne pourrait être aussi bon. Alors je pardonne à moitié.

5 – La Solution finale : Le début est prodigieux, c’était bien la première fois que ce soit Higurashi ou Umineko qu’on commençait aussi fort et aussi vite. Non content d’avoir tout explosé sur la fin du dernier tome en mettant en avant le meilleur de chaque personnage, il n’était pas question de revenir en arrière et de reprendre les personnages de départ. Kei notamment n’a plus rien à voir avec celui des premiers tomes et forme ici la personnalité d’un pur leader. Le combat contre les services de l’enfance, en plus d’être ponctué de tas de rebondissements, est juste superbe : Voir jusqu’où un combat qui est non-violent peut aller avec comme seule arme l’amitié forte pour Satoko. Et cette arme peut faire tomber des géants, Rika n’y croyait pas – nous non plus – et ce tome nous a prouvé le contraire. C’était très fort.
Hélas j’en viens souvent à oublier cette partie à cause de ces 7H rajoutées en plus, indispensables pour avancer dans le mystère, mais qui se coupe trop mal avec cette superbe première partie en plus d’être mal rythmé. C’est bien dommage, d’autant plus que la fête du coton avec ses messages aurait pu servir de splendide conclusion au tome… voire au jeu tout court.

4 – Pour tuer le Temps : Même s’il est court, ce tome fut d’une telle fraicheur après la narration épuisante de Kei. Akasaka est un redoutable personnage très intéressant et assez génial, et ce fut très intéressant d’explorer une période différente cette fois à Hinamizawa, voir ce qu’il en était alors. Même si on se sépare beaucoup de nos personnages favoris ici, il y a toujours Rika qui mène le show en nous montrant à plusieurs reprises sa véritable personnalité qui déboîte.
Et je dois dire que c’est l’épisode avec les indices qui m’ont été le plus utile pour ma propre réflexion, je pense. Ceux-ci étaient étranges, tordus, mais intriguant et passionnants à lire.
La fin était excellente : Le lieu de l'entre-temps va résonner encore longtemps dans ma tête.

3 – Malédiction meurtrière : Ce qui m’agaçait avec ce tome, c’est que comme les autres il allait changer de personnage central (ici Satoko) et du coup virer un peu tout ce qu’on a pu vivre avec les autres pour se concentrer essentiellement sur ce personnage. Et bien sûr après le tome 2 ça m’a forcément agacé, j’aurais préféré que le jeu ne fasse pas de jaloux.
Cela dit je dis ça, mais Satoko est vite entrée dans mon cœur. C’était un peu facile de la rapprocher de Kei au début pour que celui-ci tienne particulièrement à la sauver sur la seconde partie, mais j’accepte car moi-même ai eu cette envie pressante de la sauver. Car Satoko est juste la petite peste la plus adorable de tous les temps, et son sourire sérieux… il peut guérir le cancer.
Il y a des scènes très bien faites : Quand le soleil éclairci les bleus de Satoko et que celle-ci persiste à nier et à garder son sourire, ohh…. Mais ce n’est rien face à la scène où elle fait une crise en salle de cours. Mon dieu. Je pense que c’est la scène qui m’a le plus choqué de tout le jeu.
La scène brouillonne du meurtre était très bien faite. La fin splendide, tout se passait bien et voilà que les questions s’enchaîne les unes aux autres dans une ambiance de plus en plus macabre. Damned !

2 – Le Purgatoire : L’histoire de Rena a été très bien représentée, tragique mais sans en faire trop. Si ce tome a lui aussi quelques problèmes de rythmes sur la seconde partie, il s’arrange assez bien pour maintenir un intérêt fort tout du long. Il y a des scènes très tristes ou on a vraiment de la peine pour Rena, ou on se dit que la force de l’amitié ne peut plus l’atteindre, mais c’était sous-estimer les capacités montantes de Kei qui brille de mille feux ici.
Bon je ne vais pas le cacher plus longtemps ceci dit, mais ce tome vaut surtout pour cette dernière partie EXCEPTIONNELLE qui est l’un des morceaux les plus épiques que j’ai pu lire/voir de toute ma vie. Merde quoi, dès qu’on entend les premières secondes de Sorayume il y a des frissons qui se créent, et c’est alors parti pour quelques minutes au paradis. Comme si le combat avec sa musique de fou n’avait pas suffi non, il fallait encore plus, transpercer l’épique pour toucher les cieux !!
Mais je tiens quand même à dire que même si la dernière partie fait tout, le reste est quand même très bon et tient bien la route. Sans cela ce tome ne serait pas à cette place… enfin quoique.

1 – La Détective : Et c’est finalement le tome le plus dépressif qui termine premier de mon top. Haut la main. Alors c’est sûr j’aurais préféré quelque chose de plus joyeux car ce tome est vraiment trop dur pour moi. En même temps je ne peux pas faire autrement, je veux dire s’il n’y avait pas été là je n’aurais pas vu la VN pareil, j’en serais même toujours à dire « Oui c’est bien, mais ça ne vaut pas Umineko HUM ! ».
Il n’y a qu’une seule raison : Shion. Sa rencontre avec Satoshi, son amour pour lui qu’elle n’arrive d’abord pas à accepter, puis ensuite qu’elle hurle intérieurement. Et extérieurement, s’ensuit alors toute la tragédie que forme ce tome. C’est déjà génial de revenir sur les faits principaux du tome 2, mais alors ça tue tout quand on le fait depuis les yeux de Shion. Les événements sont bouleversants (les pistes de ce tome me feront toujours un coup au moral), mais Shion n’est pas la tueuse sanguinaire qu’on a dessiné dans l’animé. Et c’est quand elle se rend compte de ses erreurs qui est le plus cruel dans l’affaire.
Je ne peux pas regarder les dernières scènes sans déprimer un peu. C’est l’une des fins les plus tristes que j’ai pu lire, chaque mot dans le monologue de Shion est un crève-cœur. Et quand elle regagne sa sanité sur les dernières secondes qui la sépare de la mort, mon dieu c’est horriblement magnifique.
Tout le tome est superbe et ne fait que monter en force. Mais sans jamais en faire trop non, les dernières scènes ne se basent sur pas grand-chose et sont pourtant d’une justesse à couper le souffle. Quelle lecture bon sang, le désespoir de Shion va continuer de me hanter encore longtemps…

Et une petite notation tant qu’on y est :

T1 : 6/10
T2 : 7/10
T3 : 8/10
T4 : 7.5/10
T5 : 10/10
T6 : 8.5/10 (7/10 + 1.5pts pour la dernière partie)
T7 : 7/10
T8 : 4/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArcheRitt
Sorcier du Flood
Sorcier du Flood
avatar

Messages : 2800
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 18
Localisation : Méta-World

MessageSujet: Re: Test : votre classement des tomes   Dim 1 Fév - 1:14

C'est bizarre, tu as mis plus haut le tome 4 que le 1 mais t'as mis une meilleur note au 1 xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Y8.fr
stevenn33
Tonton protecteur
Tonton protecteur
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Re: Test : votre classement des tomes   Dim 1 Fév - 1:30

Je ne crois pas. Xp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArcheRitt
Sorcier du Flood
Sorcier du Flood
avatar

Messages : 2800
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 18
Localisation : Méta-World

MessageSujet: Re: Test : votre classement des tomes   Dim 1 Fév - 2:45

Ah oui c'est moi qui est.... Stupide xD


Vas-y viens sur le tchat c'est plus pratique x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Y8.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Test : votre classement des tomes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Test : votre classement des tomes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Sets] Votre classement des Glatorians
» Votre jeu préféré du Professeur Layton
» CDF Legacy votre avis nous intéresse
» [STATS] Le classement des buteurs
» Le classement des Régions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Umineko France :: Autres oeuvres de 07thExpansion ou Ryukishi07 :: Higurashi No Naku Koro Ni / Le sanglot des cigales :: Les Sounds Novels-
Sauter vers: